Vibrac, petit village au bord de la Charente.
Ses moulins, ses ponts, son histoire liée au fleuve et ses activités...

Accueil > Le passé du village > Un peu d’histoire locale

Un peu d’histoire locale

par JPF

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Vibrac : un passé toujours présent (Il suffit de visiter le village)

Vibrac était le siège d’une seigneurie. Elle appartenait au Moyen Age aux seigneurs de Montchaude.
Jovide, fille de Hugues de Montchaude, épousa au XIVème siècle Raymond de Mareuil et lui porta Vibrac.
Geoffroy de Mareuil, fils de Raymond, fut seigneur de Villebois, Angeac et Vibrac. Il vivait sous Charles VI.

Le château de Vibrac existait lors des guerres de religion, car il est mentionné dans le rapport du Duc d’Anjou à Charles IX sur la bataille de Jarnac le 13 Mars 1569.

Bâti par les sieurs de Mareuil il est délicieusement assis sur une île de la Charente, qui, en cet endroit, se ramifie en mille manières pour former une infinité d’îles et d’îlots boisés.

Tous ces cours d’eau formaient une défense naturelle, sans compter que le château lui même est bastionné.

On y accède par plusieurs ponts de pierre successifs. Le long de la façade règne une large terrasse à balustres en pierre, soutenue par 3 grandes arcades voûtées et sur laquelle viennent s’ouvrir les appartements.

Deux de ces arcades sont surbaissées ; la troisième, celle du milieu, est en plein cintre et correspond au portail d’entrée, au dessus duquel on voit, sculptés dans la pierre, les insignes de l’ordre royal du Saint Esprit : la colombe aux ailes étendues sur la croix à 8 pointes.

Le corps de logis était vaste et avait la forme d’un quadrilatère entourant la cour d’honneur.

 

Visiteurs connectés : 0

Conception
Conception Pro Service Office